CAN 2019 : le Maroc a déjà une partie de son ticket pour la phase finale

Les Lions de l’Atlas avaient la possibilité de faire un pas vers la qualification avec une victoire ou un nul, en espérant une défaite du Malawi aux Comores samedi. Grâce à un doublé d’Hakim Ziyech (2-0), le Maroc a déjà une partie de son ticket pour la phase finale.

Le Maroc affrontait son pire ennemi sportif lors de la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2019 : le Cameroun. Jamais les Lions de l’Atlas n’avaient eu l’occasion de battre les Lions indomptables lors de leurs onze confrontations.

« Pour nous, c’est un fantastique challenge de jouer le Cameroun parce que ce match est une grande affiche en Afrique. C’est magnifique de recevoir le Cameroun avec l’équipe compétitive qu’on a. J’espère que cette équipe du Maroc sera la première à réaliser cet exploit », avait lancé le sélectionneur Hervé Renard en conférence de presse d’avant match. Le challenge est gagné.

La faute de Christian Bassogog

Surtout, le technicien français savait que le Maroc avait la possibilité de se qualifier dès la cinquième journée avec une victoire ou un nul en poche. Il suffisait d’espérer ensuite une défaite du Malawi aux Comores le lendemain. Le Cameroun avait battu le Maroc 1-0 au match aller lors de la première journée des qualifications.

En première période, les Marocains n’ont jamais trouvé la faille malgré trois tentatives d’Hakim Ziyech (30e, 34e et 44e). Et du côté du Cameroun, qualifié en tant que pays hôte, les hommes de Clarence Seedorf n’ont pas vraiment eu l’occasion de se mettre en évidence avec un groupe quasiment au complet à l’exception du buteur Vincent Aboubakar.

Un coup d’épaule de Christian Bassogog sur Sofiane Boufal dans la surface permet finalement aux Lions de l’Atlas de prendre les devants à la faveur d’un penalty (52e). Hakim Ziyech transforme et libère le Maroc, comme le stade de Casablanca (54e). Le joueur de l’Ajax Amsterdam double la mise à la 66e minute face aux Champions d’Afrique en titre, réduits à 10 après l’expulsion de Karl Toko Ekambi pour carton rouge (79e).

Le Maroc a donc fait un pas en avant vers la qualification avec cette victoire historique avant la suite de cette 5e journée et la confrontation entre les Comores et le Malawi samedi 17 novembre. Les Marocains ont disputé seize Coupes d’Afrique, pour un seul titre en 1976. En 2017 au Gabon, ils avaient atteint les quarts de finale.

Laisser un commentaire