Ligue 1 : Le PSG s’est bien amusé face à Amiens

Dans le cadre de la vingtième journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se déplaçait au stade Crédit Agricole de la Licorne pour y affronter Amiens. Battu par l’En Avant de Guingamp (2-1) en Coupe de la Ligue mercredi au Parc des Princes, le PSG voulait renouer dès cet après-midi avec le succès.

Pour y parvenir, Thomas Tuchel alignait un 4-3-3 avec la titularisation notamment de Daniel Alves dans l’entrejeu et du trio Di Maria, Cavani et Mbappé en pointe. Côté picard, Christophe Pelissier optait également pour un 4-3-3 avec le trio Gnahoré, Timite, Mendoza en attaque.

Amiens réalisait une bonne entame de match et se procurait la première opportunité du match. Sur la gauche, Dibassy centrait pour Timité qui remisait pour Lefort au point de penalty mais sa frappe filait juste au-dessus (5e). Le PSG réagissait sur un corner tiré par Di Maria, Bernat remisait pour Draxler mais sa frappe était repoussée par Gurtner (8e).

Les joueurs de Thomas Tuchel s’enhardissaient au fil des minutes. Sur la gauche, Mbappé alertait Bernat dans la surface mais la frappe tendue du latéral gauche était renvoyée par la défense picarde (14e). Une minute plus tard, Marco Verratti distillait un caviar pour Mbappé qui butait sur Gurtner.

Il fallait attendre la 34ème minute pour revoir une nouvelle occasion du PSG. Bien servi par Verratti, Mbappé filait devant le but et servait Di Maria sur la gauche, mais la frappe d’El Fideo était détournée en corner par Gurtner. Juste avant la pause, Daniel Alves sur la droite centrait pour Marquinhos dont la tête filait au-dessus (43e).

Quelques secondes avant le retour aux vestiaires, Amiens manquait l’ouverture du score. Mendoza filait seul sur la droite et alertait Blin dont le centre dévié par Krafth revenait dans les pieds de Gnahoré. La frappe de l’attaquant amiénois était repoussée par Areola (45+2).

Cavani décante la situation pour le PSG

Au retour des vestiaires, Thomas Tuchel opérait une petite modification tactique et passait en 4-2-3-1 avec Draxler en soutien de Cavani. Juste avant l’heure de jeu, le PSG obtenait un penalty. Sur un corner tiré par Draxler, Di Maria voyait sa frappe repoussée de la main par Blin.

L’arbitre n’hésitait pas et indiquait le point de penalty. Edinson Cavani prenait à contre-pied Gurtner pour l’ouverture du score (0-1, 57e). L’international uruguayen inscrivait son onzième but de la saison.

Le Paris Saint-Germain assénait le coup de grâce sur une inspiration géniale de Draxler côté droit qui lançait Cavani. El Matador centrait parfaitement pour Mbappé qui poussait le cuir au fond des filets (0-2, 70e).

Paris déroulait en fin de match. Verratti lançait Meunier sur la droite qui centrait pour Diaby dont la frappe était repoussée par Krafth (74e). Le champion de France corsait l’addition avec une initiative personnelle de Draxler qui s’infiltrait dans la surface et voulait servir Cavani.

Le cuir revenait à l’international allemand qui centrait pour Marquinhos dont le plat du pied ajustait Gurtner (0-3, 79e). Amiens rendait les armes, et le PSG pouvait gérer tranquillement les opérations.

Grâce à son seizième succès en championnat, le Paris SG comptait treize points d’avance sur son dauphin lillois.

Laisser un commentaire