Espagne : le Real Madrid prend une option grâce à son nul

Un Clasico qui suscitait comme à l’accoutumée une certaine effervescence en Espagne. Si les supporters du Barça retenaient leur souffle pour la participation de Lionel Messi (contracture cuisse droite), La Pulga démarrait la rencontre sur le banc. Malcom revenait ainsi dans le 4-3-3 façonné par Ernesto Valverde. Côté Merengue, Solari alignait un 4-3-3 avec le trio Vinicius, Benzema, Lucas Vazquez en pointe. La première opportunité du match était à mettre à l’actif du Real. Touché à l’entrée de la surface, Toni Kroos décochait une belle frappe et obligeait Ter Stegen à s’employer (5e). Quelques secondes plus tard, les Merengues ouvraient le score.

Sur la gauche, Vinicius centrait fort au deuxième poteau pour Benzema qui centrait aux six mètres pour Lucas Vazquez dont la déviation trompait Ter Stegen (0-1, 6e). Le Real Madrid réalisait une excellente entame en mettant beaucoup d’impact notamment dans l’entrejeu. Il fallait attendre la dix-neuvième minute pour entrevoir la première opportunité catalane. Busquets distillait un bon ballon à Suarez qui lançait dans la profondeur Malcom. L’ancien Bordelais perdait son duel face à Navas. Les hommes de Valverde reprenaient des couleurs après la demi-heure de jeu. Sur un coup-franc frappé par Malcom, Rakitic voyait sa tête renvoyée par la transversale (32e). Sur la gauche, Malcom réalisait un petit festival avant de servir Luis Suarez dans la surface. L’attaquant uruguayen voyait sa frappe enroulée détournée par Navas (35e).

L’entrée de Lionel Messi n’aura pas suffi

Au retour des vestiaires, les hommes de Solari revenaient avec les mêmes intentions qu’en première période, ce qui poussait le FC Barcelone dans ses derniers retranchements. Le Barça finissait enfin par recoller au score. Suite à une superbe ouverture de Lenglet pour Alba dans la profondeur, le latéral gauche butait sur Navas, le cuir revenait sur Suarez dont l’enroulé heurtait le montant. Malcom qui avait bien suivi fixait Carvajal et frappait dans le but vide (1-1, 58e). Peu après l’heure de jeu, Ernesto Valverde faisait entrer Lionel Messi (63e).

L’entrée de l’Argentin pimentait encore un peu plus la rencontre. Dans le dernier quart d’heure, le FC Barcelone baissait le pied physiquement et le Real manquait d’en profiter. Sur une ouverture de Carvajal, Casemiro butait sur Ter Stegen. Le cuir revenait sur Benzema qui décalait bien Bale dans la surface mais ce dernier voyait sa frappe déviée en corner par Piqué (81e). Au terme d’une deuxième période décevante, les deux équipes se quittaient dos à dos et conservaient toutes leurs chances pour se qualifier en finale de cette Coupe du Roi.

Laisser un commentaire